Le chant du monde : défi août des créateurs alm

Publié le par katilin

trousse-maquillage-n-035.jpg

MandragoreCrea, gagnante du défi de juin grâce à ce magnifique sac aux couleurs de Rome a défini le thème de ce défi du mois d'août ... le Chant du monde...

 

 En faisant quelques recherches pour stimuler mon imagination, j'ai découvert "Chant du monde", un ensemble de dix panneaux de tapisseries créées par Jean Lurçat à partir de 1957, cet ensemble constitue une vision épique, poétique, symbolique et humaniste du 20e.  

lurcat-expo-angers.jpg

  La grande menace...

Lurcat01-grande-menace.jpg

 

L'homme dans la paix...Lurcat05-dans-la-paix.jpg 

De la peur, de la joie, du noir, de l'or, du désespérant à l'espoir brillant, tout y est... le chant du monde est trop bruyant!

 

J'ai alors choisi le monde sous-marin.

 

Le silence absolu n'existe pas. Même notre propre corps est un corps sonore, chaque son, chaque bruit est une musique, certes différente, mais une musique quand même. Et c'est ce bruit, ces sons là au milieu des poissons sur lesquels j'ai voulu me concentrer. En effet quel bonheur de plonger sous l'eau, tous les bruits du monde y sont étouffés, nous pouvons alors nous recentrer, à l'écoute de nous-mêmes.

J'ai créé une trousse de maquillage argentée comme les reflets du soleil sur les vagues sur laquelle j'ai appliqué un poisson de feutrine, de tissu japonais, de rubans et de dentelles et trois bulles de feutrine et de miroir dans les tons bleu, gris et parme... parce que l'eau assourdit le chant du monde mais elle le reflète en mille éclats.

Un ruban vieux rose maintient un poisson breloque sur la fermeture éclair

 

trousse-maquillage-n-037.jpg
Laissons-nous emportés par ce chant du monde, les yeux fermés mais les oreilles ouvertes. Balancement de feuilles, cris d'animaux, chant de la ville lointaine... tout est assourdi et nous permet de ressentir, d'imaginer et de créer, à partir de ces paysages musicaux intérieurs!

 

trousse-maquillage-n-034.jpg

Publié dans couture

Commenter cet article