Le printemps des poètes...

Publié le par katilin

Ce samedi soir se termine mon marathon chant chorale...
En effet, j'ai suivi ces deux derniers week-end un stage : 24h de chant à 25 chanteurs répartis en 4 pupitres pour préparer une dizaine de chansons composées par Gunther Scholler (éminent musicien meyreuillais) à partir de poèmes écrits par des amateurs de jolies phrases petits ou grands... c'était la 5ème édition, beaucoup de travail, de fatigue (il a fallu tout concilier), mais que du bonheur!
Le week-end dernier le stage s'est clôt par 2 concerts samedi soir et dimanche après-midi, en compagnie de la chorale des enfants de la classe unique de Meyreuil (20 enfants de 5 à 11 ans) que Gunther avait fait chanté depuis le début de l'année, pour révéler le fruit de nos travaux aux familles et amateurs anonymes.

Et samedi prochain, au sein de la chorale avec laquelle je chante tous les mardis soirs, et toujours à l'occasion du printemps des poètes, nous nous produisons à Châteauneuf le Rouge avec une autre chorale d'adultes et une chorale d'enfants pour chanter les oeuvres travaillées depuis septembre 2008.

L’école

Le matin on a faim

Dans la cour, on court

A midi on mange du riz

En classe on est classe

Dans la récréation, On est encore en action

Quand on goute, Il pleut des gouttes

Les devoirs, On est des passoires

Et le soir, il fait tout noir

Et la nuit, on s’ennuie

La peur

La peur  Qu’est-ce que c’est ?

La peur  C’est frissonnant

La peur  C’est étonnant

La peur  c’est fascinant

La peur! C’est étonnant c’est fascinant

C’est frissonnant et c’est caressant

La peur ! C’est étonnant

La peur ! c’est fascinant

La peur, c’est peur d’avoir peur

Autour il y a la lumière

Les enfants jouent derrière

En face il y a le temps

Qui épuise, qui épuis’ même les pierres

(lalala) Au dessus un vol d’oies cendrées

Qui partent peut-être ou reviennent

A côté si vous vous penchez

Vous verrez un morceau d’ébène

(et les 4 galets devant)

Ah ah ah ah ah, écartelés près du bois nu

Tout, tout ce que l’on sent

Loin sur le sentier inconnu

Qui serpente aux alentours

Vers l’ailleurs du lieu

Qui serpente aux alentours

Ici partout la lumière

Qui serpente aux alentours

Là là là là

A bientôt donc, pour mes nouvelles créations : j'ai à finir un porte couvert pour ma cuisine, et quelques bijoux, ainsi que de nombreuses recettes à tester.

Publié dans humour - humeur

Commenter cet article